Éditions Inspire Éditions Inspire

Nous contacter

editions.inspire@gmail.com

LÀ-HAUT LES ANGES - Chris Roy

20,00 

Auteur : Chris Roy

Catégorie : Policier / Thriller

Publication prévisionnelle : 05/10/2017

Également disponible sur :

Anna Santos a 15 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle est « hyper-connectée ». Comme toutes les filles de son âge, elle possède un compte Facebook. Comme toutes les filles de son âge, elle rêve d’amour. Comme toutes les filles de son âge, elle n’a peur de rien. Elle sera la première victime.

ISBN 978-2-490098-00-2

Format 14*21cm

Broché - 342 pages

 

Lire le livre en numérique
Acheter le livre numérique

4,99  2,99 

ISBN 978-2-490098-02-6 (EPUB)

ISBN 978-2-490098-01-9 (MOBI)

ISBN 978-2-490098-03-3 (PDF)

Share on FacebookTweet about this on Twitter

La quatrième de couverture

« Comme je me régale avec ces réseaux sociaux, comme il est facile de pénétrer la vie des gens ! Je pourrais y passer des heures, en devenant voyeur malgré moi. Quelle impudeur, toutes ces personnes qui s’affichent en toute impunité, sans contrainte, qui passent leurs journées à nous dire où ils se trouvent, avec qui, et si ça "lol" !
Seulement, je suis là, moi, et je fais mon petit marché tranquillement, je jauge, j’étudie, je dissèque, je décortique, je mange et me délecte, et puis pour finir : j’en choisis une, je la punis… ou plutôt non, je la délivre…
Hacker de cœurs d’adolescentes, je me vois comme ça. »

Anna Santos a 15 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle est « hyper-connectée ». Comme toutes les filles de son âge, elle possède un compte Facebook. Comme toutes les filles de son âge, elle rêve d’amour. Comme toutes les filles de son âge, elle n’a peur de rien. Elle sera la première victime.
Sara Lopez, « trente plus », comme elle se plaît à dire aux curieux, se démène depuis plusieurs semaines pour stopper la cadence infernale d’un terrible prédateur qui terrorise la capitale. Mais entre une mère castratrice et un collègue sex-friend un peu trop pressant, la jeune capitaine pourrait bien passer à côté de l’évidence…

Le mot de l'éditeur

Au fil des pages du journal intime d’un tueur en série qui choisit ses proies grâce à une vitrine de luxe, Facebook, le lecteur découvre les dernières heures de jeunes filles de 15 ans, pleines de vie et des projets plein la tête. En parallèle de ce journal, se déroule l’enquête menée par le capitaine Sara Lopez, une jeune parisienne de trente ans qui revendique son statut de femme « célibataire et sans enfants » dans une société qui veut qu’on soit mariée et mère pour accéder à la case « fille bien ».
« Lorsque j’ai lu le manuscrit de Chris pour la première fois, je ne pouvais pas imaginer qu’il s’agissait de son premier roman, tant ses personnages – les principaux comme les secondaires – me paraissaient crédibles, vivants. C’est en effet un aspect que les auteurs oublient bien trop souvent, notamment dans les romans policiers où l’intrigue est privilégiée », explique Audrey Cornu, directrice éditoriale.
Au-delà de l’intrigue policière, Là-haut les anges pose la question des potentielles dérives des réseaux sociaux chez la génération Z, ces jeunes de 15 ans qui sont nés avec internet, les smartphones, tablettes, et autres Snapchat et Instagram. Chris Roy interroge le rôle de la famille et la difficulté pour les parents de bien gérer le passage de l’enfance à l’adolescence de leurs enfants, étape souvent cruciale. En utilisant la voix du tueur, et avec ce « je » qui fait froid dans le dos, Chris Roy peut se permettre une critique crue de notre époque, qui veut que chacun s’épanche sur les réseaux sociaux avec moult détails de sa vie intime.
Un thriller à savourer jusqu’à la dernière ligne…

Présentation de "Là-haut les anges"

Remerciements : Julien Vital (voix) & Christophe Emion (réalisation)

Interview de l'auteur : Chris Roy

Les éditions Inspire : Vous êtes artiste depuis toujours, Là-haut les anges est votre premier roman, comment êtes-vous venue de la musique à l’écriture ?

Chris : L’écriture est en moi depuis toujours, comme la musique, d’ailleurs. J’ai eu la chance d’écrire quelques chansons pour de jeunes interprètes de la variété française. Mais le format « chanson » exige de concentrer sa pensée sur 3 minutes. La forme du roman se prête mieux à l’envie de raconter une histoire, de faire vivre des personnages, une intrigue. On pourrait comparer le processus de création à celui d’un cinéaste qui passerait d’un court à un long-métrage. Écrire un roman a été une révélation, je l’ai fait en parallèle de mon activité. La seule difficulté étant de réussir à cloisonner. En effet, je me suis vite rendu compte que l’écriture d’un roman demandait une disponibilité totale. Pour passer de l’un à l’autre, il fallait me libérer, en bref terminer une chanson ou un projet musical et me réserver des plages pour aller au bout de mon récit.

Les éditions Inspire : Les dérives des réseaux sociaux, ainsi que la famille et les difficultés rencontrées par les parents au moment de l’adolescence de leurs enfants, sont deux thèmes importants dans Là-haut les anges ; qu’est-ce qui vous a donné envie de parler de ces sujets ?

Chris : J’ai simplement regardé autour de moi. Les réseaux sociaux sont au cœur de la plupart d’entre nous depuis une dizaine d’années et la liberté d’échanger est extraordinaire. Mais comme toute révolution, elle a ses dérives. Et certains n’imaginent même pas les conséquences possibles d’une exposition outrancière à des yeux inconnus. Il n’est plus question de reculer aujourd’hui, bien évidemment, mais y réfléchir est encore possible. Quand Luka Magnotta, le tristement célèbre dépeceur de Montréal publie ses photos tendancieuses sur Facebook, certains « like » sa page sans savoir à qui ils ont à faire. J’ai à peine exagéré le trait pour le personnage de mon tueur. Et je crois que chacune des adolescentes de mon roman existe quelque part.

 

Les éditions Inspire : Votre personnage principal, le capitaine Sara Lopez, est une femme indépendante qui vit seule dans son appartement parisien et qui revendique son statut de « célibataire / sans enfants » à trente ans. Comment avez-vous construit ce personnage ?

Chris : C’est une femme qui ne lâche rien, toujours sous tension, qui a des ambitions et qui se bat pour son indépendance. Le lâcher prise n’est pas dans son ADN. Exigeante, elle voudrait aussi réussir sa vie amoureuse, mais les concessions qu’elle envisage la freinent. D’origine espagnole, issue d’une longue lignée de femmes « soumises » à la tradition, elle sait pourquoi elle se heurte à son éducation et à ce qu’on attend d’elle, notamment le mariage, les enfants. L’horloge tourne et sa mère ne perd pas une occasion de le lui rappeler, mais elle a d’autres projets.

 

Les éditions Inspire : Comment écrivez-vous ? Avez-vous besoin d’un plan détaillé, connaissez-vous toute l’histoire avant de commencer l’écriture à proprement parler ?

Chris : Une nuit, une phrase m’est venue en rêve : « Je te vois sur Facebook ». Le lendemain, je me mettais dans la peau d’un prédateur faisant son marché morbide sur les réseaux et je commençais la rédaction de son journal. Écrire en « je » quand il s’agit d’un psychopathe n’est pas chose aisée. Parfois, j’avais même du mal à me relire. C’est autour de ce personnage que l’histoire est née. Ensuite, je me suis énormément documentée sur les affaires criminelles parce que se lancer dans un thriller demande des connaissances. J’ai voulu que tous mes personnages soient de chair et de sang, sonnent vrais, qu’ils aient un passé, un présent et un avenir. J’espère avoir réussi à les rendre crédibles. En tout cas, ce sont eux qui ont construit l’intrigue jusqu’au dénouement ! J’ai fonctionné de la même manière, c’est-à-dire sans plan détaillé, pour mon prochain roman qui est en cours d’écriture.

 

Les éditions Inspire : Inutile de vous dire qu’aux Éditions Inspire, on adore votre duo « Stan/Sara ». Aura-t-on une chance de les revoir ?

Chris : Peut-être... 

 

Les éditions Inspire : Un dernier mot sur votre expérience d'édition chez nous ?

Chris : Je dois dire que, pour une première expérience dans l’édition, j’ai été ravie. Audrey Cornu possède le talent de trouver en vous des ressources incroyables. Tout en douceur, elle vous amène à donner le meilleur de vous-même pour le bien du roman. J’ai eu beaucoup de chance d’être signée chez elle pour mon premier roman.

La presse en parle

Beltane lit en Secret : Là-haut les anges

Beltane lit en Secret : « un thriller qui fait froid dans le dos »

Pas  un jour sans que l’on entende parler, depuis quelques années, des réseaux sociaux. Leurs avantages, partage, rassemblement… mais également leurs dangers. Chris Roy nous délivre ici un récit effrayant parce qu’il touche notre quotidien, mais surtout, celui de nos enfants. Le tueur en série qu’il met en scène prend Facebook comme terrain de chasse. […]

Le monde de Marie : Là-haut les anges, Chris Roy

Le monde de Marie : « Coup de coeur ! »

Pour un premier ouvrage, on peut dire que l’auteur a fait des merveilles. On se retrouve plongé dans un thriller psychologique diablement efficace avec un tueur intense. Un récit écrit d’une plume fluide et qui est très bien construit. L’intrigue est prenante, palpitante. Le rythme est soutenu avec des meurtres qui s’enchainent. La dernière partie devenant […]

Collectif polar : Là-haut les anges, Chris Roy

Collectif polar : « Numéro 1 dans les romans que je conseille ! »

L à-haut les anges, un titre bien angélique et doux pour un polar psychologique qui ne l’est pas du tout… Avant de rédiger cette chronique j’ai pris des notes et beaucoup réfléchis sur le « comment »… Comment réussir à vous faire comprendre à quel point j’ai eu un coup de cœur pour ce roman, le premier roman de […]

Des livres, des fils et un peu de farine : Là-haut les anges, de Chris Roy

Des livres, des fils et un peu de farine : « Un thriller en phase avec notre société »

Un  thriller où l’on suit un prédateur sexuel, ses victimes et l’équipe qui souhaite l’arrêter, dont fait partie Sara Lopez. Le lecteur oscille entre l’insouciance d’adolescentes, la douleur de leurs parents, l’incapacité des policiers à mettre la main sur ce dangereux personnage et les pensées de ce violeur. En passant d’un de ces univers à […]

La Lecture dans le Boudoir : Là-haut les anges

La Lecture dans le Boudoir : « Un excellent moment ! »

  Je  remercie vivement les Editions Inspire de m’avoir envoyé ce roman car c’est une belle réussite ! Et pourtant, ce n’était pas facile de me convaincre … J’ai en effet découvert à ma grande stupéfaction que l’héroïne, Sara Lopez, avait pour ainsi dire le même parcours universitaire que moi, et qu’en plus, l’intrigue se déroulait […]