Les Éditions Inspire Les Éditions Inspire

Nous contacter

editions.inspire@gmail.com

Le Chien Jaune invite Hubert Letiers à son 25e festival du polar

Nous sommes très heureux et fiers de vous annoncer qu'Hubert Letiers est invité à la 25e édition du festival de polar Le Chien Jaune à Concarneau du 19 au 21 juillet prochain pour y présenter son dernier thriller "Cache-Cash Mortel".

En 2019, le thème du festival est "la politique", Hubert Letiers y sera donc comme un poisson dans l'eau avec ses deux derniers thrillers Cache-Cash Mortel et Meurtres en haut lieu.

Oui, on sait, c'est en juillet... Mais le temps passe vite, alors réservez vite votre week-end et profitez-en par exemple pour prévoir des vacances en Bretagne !

Le dernier thriller d'Hubert Letiers : "Cache-Cash Mortel"

Sarah Stern, journaliste d’investigation classée « RIE – Rebelle aux Intérêts de l’État », part en Chine pour clore une enquête qu’elle mène depuis plusieurs mois. Moins de vingt-quatre heures après son retour à Paris, sa tête est retrouvée trônant au milieu d’un billard placé sur le parvis Notre-Dame un dimanche de Pâques, dans une mise en scène macabre.

Parution le : 06/11/2018

Broché - 268 pages

L'avis des lecteurs

Hubert Letiers maîtrise l'histoire jusque dans les moindres détails.
Du coup, on n’est jamais perdu, tout se tient, sans que les rebondissements soient prévisibles.
Le style est de grande qualité, hyper adapté au genre, sans en faire trop.

Je ne saurais trop que le conseiller. C'est un thriller extrêmement captivant. Quand on le commence, on ne s'arrête plus avant de connaître la fin. C'est un livre de tout premier plan qui confirme le talent de cet auteur, Hubert LETIERS, après la parution de son précédent roman qui valait également le détour "Meurtres en haut lieu".
Noël approche et c'est le moment d'en profiter, vous ne serez pas déçu.

Un policier plongeant dans le monde politique... on est déjà bien servis dans la vraie vie... mais finalement je l’ai dévoré et adoré.... loin du style Chattam ou Grangé ... je vous ferai qd même frissonner en citant Chattam qui dit que la réalité est souvent pire que la fiction.....

Je dirais que c'est un policier littéraire : si on s’affranchit d’un vocabulaire assez érudit, où il ne faut pas se laisser impressionner par le vocabulaire employé, on prend vite plaisir au style de l’auteur.
Je vous recommande ce livre !

La presse parle de « Cache-Cash Mortel »

  • Le Chien Jaune invite Hubert Letiers à son 25e festival du polar

    Nous sommes très heureux et fiers de vous annoncer qu’Hubert Letiers est invité à la 25e édition du festival de polar Le Chien Jaune à Concarneau du 19 au 21 juillet prochain pour y présenter son dernier thriller « Cache-Cash Mortel ». En 2019, le thème du festival est « la politique », Hubert Letiers y sera donc comme […]

  • Prestaplume : « Frissons garantis ! »

    Cache  -Cash Mortel est un polar ficelé dans les règles de l’art avec l’appât du gain, des ripoux et des policiers intransigeants sur les valeurs civiques, avec un peu d’action, juste ce qu’il faut d’hémoglobine et pas d’idylle venant ralentir l’avancée de l’enquête. Le sujet des narcotrafiquants se suffit à lui-même, entre l’arnaque institutionnelle, la […]

  • L’Ombre du Regard : « Un excellent polar hors-normes, brillant et courageux »

    Dans son dernier ouvrage Cache-Cash Mortel, un polar sans sexe, sans cul et sans hémoglobine à tous les chapitres, Hubert Letiers autopsie férocement ces connivences qui lient le politique au judiciaire, pilotées depuis les hautes sphères où le cynisme que l’on y respire carbure au pognon, et où les basses œuvres — de la simple […]

Le précédent thriller d'Hubert Letiers : "Meurtres en haut lieu"

Quelques mois avant les élections présidentielles, un étrange manuscrit signé « EOS » est envoyé aux éditions Galfon. L’assassinat de 32 hommes de pouvoir y est méthodiquement décrit. Rien d’alarmant, jusqu’au jour où la fiction devient prophétie avec le meurtre réel des premiers personnages du roman...

Parution le : 01/06/2017

Broché - 278 pages

L'avis des lecteurs

Il y a les prophéties New Age qui font planer et d’autres qui filent le frisson. Celle de « Meurtres en haut lieu » appartient à une troisième catégorie : les prophéties in progress. Pas le temps de les cataloguer que, déjà, elles nous pètent à la gueule et se mettent à bouffer le présent.
On reconnaît facilement la société décrite par Hubert Letiers, pourrie jusqu’à la moelle où l’espoir est devenu un luxe superfétatoire : c’est notre société de petites et grandes combines, de paris truqués, d’inconsciences variées et gouvernée par des dirigeants, six ans d’âge mental, qui s’imaginent encore maîtres de la partie. Mais la fête est finie. L’avenir n’appartient pas aux combinards mais à ceux qui savent maîtriser la technologie. Le mystérieux EOS, devenu maître d’un Golem 3.0, va se saisir de la puissance de l’ordinateur quantique pour faire régner sa vision de l’ordre et de la justice.
« Meurtre en haut lieu » se lit comme une prophétie en cours. Ce thriller, entièrement maîtrisé dans le fond et la forme, nous confronte à une interrogation majeure. La société imaginée par Georges Orwell fait partie, à bien des égards, de notre quotidien et tout est prêt pour mettre en fonction l’outil capable de plonger l’humanité dans une parfaite sujétion. Que réussirons-nous à sauver de l’Homme ?

L'idée de départ, celle du manuscrit, est géniale. L'intrigue et le développement sont tenus avec une grande maîtrise. Le style colle parfaitement avec le genre. Enfin, on peut s'identifier au héros, pauvre humain qui marche à l'instinct dans un monde où il ferait mieux de s'en méfier.
En plus de tenir en haleine, ce bouquin nous engage à des réflexions abyssales sur notre libre arbitre et notre identité.

Menu gourmand pour ce thriller d’actualité sur fond de dystopie.
Une écriture plutôt efficace, à la fois ciselée et décontractée, et qui nous propulse illico avec force dans une intrigue à l’architecture originale et solide.
Les pages défilent. Anomie, cupidité, trahison et perversité à tous les étages.
On encaisse mais on en redemande.
Du lourd et bien documenté. Nulle part la fiction ne rend méconnaissable la réalité sous-jacente. C’est dérangeant, inattendu et plausible.
Les personnages, sans cesse pris à contre-pied dans leurs présomptions, sont assez singuliers mais respirent tous le « vrai ».
Le suspense demeure complet jusqu’à une fin ouvrant le champ de tous les possibles.
Ce que j’ai beaucoup apprécié dans cette saga meurtrière en haut lieu, c’est le côté « dévoilement » d’une forme de sordide institutionnel absolu ; un must.
Le crime est omniprésent, mais pas l’hémoglobine. Partout la psychologie des personnages le dispute à l’abject des enjeux. C’est glaçant d’immoralité, passée, présente, et peut-être à venir.
À lire sans modération, mais de préférence en évitant le mimétisme…

La presse parle de « Meurtres en haut lieu »

  • Le Chien Jaune invite Hubert Letiers à son 25e festival du polar

    Nous sommes très heureux et fiers de vous annoncer qu’Hubert Letiers est invité à la 25e édition du festival de polar Le Chien Jaune à Concarneau du 19 au 21 juillet prochain pour y présenter son dernier thriller « Cache-Cash Mortel ». En 2019, le thème du festival est « la politique », Hubert Letiers y sera donc comme […]

  • « Meurtres en haut lieu » en bonne place à la Librairie du Casino de Juan-Les-Pins

    Le thriller politique d’Hubert Letiers, Meurtres en haut lieu, poursuit sa route à Juan-Les-Pins, où il se retrouve bien accompagné dans la vitrine de la Librairie du Casino de Juan-Les-Pins, avec, en prime, une très belle critique du libraire. Merci à Jean-François Cosi d’avoir le courage de défendre — aussi — des auteurs inconnus et […]

  • Le Petit Vendômois : Dédicaces à la librairie Page 10/2

    Venez nombreux samedi 18 novembre rencontrer Chris Roy et Hubert Letiers à la librairie Page 10/2 de Vendôme (41), à partir de 16 heures. Chris vous parlera de son thriller psychologique « Là-haut les anges« , et Hubert de son thriller politique « Meurtres en haut lieu« . Librairie Page 10/22 Rue Marie de Luxembourg41100 VendômeTél : 02 54 […]

  • L’Ombre du Regard : « Une belle charge de dynamite »

    « Haletant, brûlant, pertinent, captivant, mené tambour battant, magistral, très efficace, envoûtant, sombre, addictif, un techno thriller dont vous ne ressortirez pas indemne, une intrigue bien ficelée, un suspens assuré, etc. « , Meurtres en haut lieu d’Hubert Letiers mériterait sans doute tous ces qualificatifs ambulatoires qui ont fini par perdre leur sens tant on les colle à […]

  • Ma Bibliothèque Bleue : « un polar intelligent et complexe »

    Je dois vous prévenir, avec Meurtres en haut lieu, Hubert Letiers prend en otage le lecteur pour ne le libérer qu’une fois la dernière page tournée. Dans ce polar intelligent et complexe, l’auteur mêle habillement cybercriminalité, corruption et personnalités d’influences. Ce qui est effrayant, c’est que le récit colle avec notre actualité, rendant les faits bien […]

  • Prestaplume : « une réussite de bout en bout »

    La  jeune maison d’édition ReadMyBook frappe juste avec son premier thriller « Meutres en haut lieu » , d’Hubert Letiers. Ce roman policier plonge le lecteur dans les arcanes du pouvoir et de ses abus. EOS, un justicier informatique, entend faire un ménage anticorruption radical dans les hautes sphères de l’État. Il a dans son viseur pas moins de trente-deux […]

  • Des livres, des fils et un peu de farine : « ce thriller m’a happée »

    Sans   même penser à notre actualité électorale, ce récit m’a happée. Vraiment. On y suit le commandant Mattéo Azani, aux prises avec un étrange redresseur de torts hyper-connecté à qui rien n’échappe. Comment arrêter quelqu’un qui sait tout, voit tout, anticipe tout, contrôle tout? C’est un récit haletant, parfois même oppressant. Lire la suite […]

Partager l'article

Laisser un commentaire