Les Éditions Inspire Les Éditions Inspire

Nous contacter

editions.inspire@gmail.com

L'évier fuit, le temps aussi - Laure Valentin

Nouvelle

Auteur : Laure Valentin

Catégorie : Nouvelles

Publié le : 20/12/2017

Également disponible sur :

Le peintre n'est pas satisfait, quelque chose le gêne dans son tableau, mais quoi ? Parviendra-t-il à le découvrir et à poser enfin la touche finale qui pourrait bien faire entrer son œuvre dans l'Histoire ?

Une nouvelle à la chute jouissive et un clin d'œil supplémentaire avec les couleurs choisies pour la couverture.

Format : numérique (17 pages)

ISBN 978-2-490098-14-9 (EPUB)

ISBN 978-2-490098-13-2 (MOBI)

ISBN 978-2-490098-15-6 (PDF)

Question de Format / Lecture du texte

L'achat de la nouvelle vous donne accès aux trois formats numériques : Epub, Mobi et Pdf ; vous pourrez donc lire le texte sur liseuse, tablette, smartphone, ordinateur, ou l'imprimer.

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Interview de l'auteur : Laure Valentin

Les Éditions Inspire : Laure, vous êtes nouvelliste, pourquoi choisir le format court pour écrire, pouvez vous  nous dire ce qui vous attire dans le genre "nouvelle" ?

Laure : J’aime ce format d’écriture, car il ne demande pas une longue maturation du texte, l’élaboration d’un plan ni un travail approfondi sur les personnages et le contexte. Une idée vous vient, vous vous asseyez, et vous l’écrivez d’un trait. Il y a un aspect immédiatement satisfaisant dans l’écriture d’une nouvelle.

 

Les Éditions Inspire : L’une de vos nouvelles, L’évier fuit, le temps aussi, appartient au genre de l’absurde, est-ce un thème que vous affectionnez particulièrement ?  D’où vous est venue cette idée (sans trop en dévoiler pour les lecteurs qui n’ont pas encore lu la nouvelle !) ?

Laure : On ne peut pas dire que je sois familière de l’absurde, car j’en lis très peu, mais quand on pense au peintre de la nouvelle et à sa personnalité fantasque, c’est un genre qui s’impose de lui-même. Quant à l’idée, elle m’est venue alors que je lisais une anecdote sur l’inspiration du peintre pour son tableau (c’est un camembert, évoqué dans la nouvelle, qui en serait réellement à l’origine).

 

Les Éditions Inspire : Dans votre nouvelle Un petit dieu haut comme trois pommes, vous nous faites voyager en Inde ; est-ce un pays que vous connaissez bien et où vous auriez vécu et si non, comment avez-vous fait pour nous rendre cette ambiance si crédible ?

Laure : L’Inde est fascinante. J’y ai voyagé à deux reprises et c’est un pays pour lequel j’éprouve une véritable affection. Si j’ai réussi à rendre un tant soit peu le foisonnement et l’effervescence de Delhi, j’en suis ravie. 

  

Les Éditions Inspire : Comment écrivez-vous ? Avez-vous besoin d’un plan détaillé, connaissez-vous toute l’histoire avant de commencer l’écriture à proprement parler (et notamment la chute) ?

Laure : Comme il ne s’agit pas de romans, mais de nouvelles, c’est un travail d’écriture moins exigeant, qui permet une plus grande spontanéité. C’est un format de texte qui s’écrit tout seul et la chute vient tout naturellement.

Les Éditions Inspire : Des envies de romans ?

Laure : Oui, mais des envies plutôt récentes. Jusqu’à présent ce n’était pas un format littéraire qui me correspondait. J’ai l’impression que la nouvelle me permet de rester dans la spontanéité et l’envie du moment, alors que le roman demande un travail de plus longue haleine.

 

Les Éditions Inspire : Un dernier mot sur votre expérience d'édition chez nous ?

Laure : La nouvelle a beau être un format court, elle est souvent publiée sous forme de recueil, ce qui la dénature un peu. Le numérique permettant la publication d’une nouvelle en tant qu’œuvre qui se suffit à elle-même, l’idée des éditions Inspire m’a tout de suite interpelée. Après quelques échanges chaleureux et très professionnels avec l’éditrice, je suis confortée dans mon choix !

Toutes mes nouvelles

TOUTES LES NOUVELLES DE LA MAISON D'ÉDITION

Laisser un commentaire